Rechercher & Coordonnées en bref
école privée Arménienne Markarian Papazian - 42 rue d'Armenie 69003 Lyon - Téléphone : 04.78.62.28.85

Assemblée générale de l'OGEA

Voici les procès verbaux des Assemblées Générales de l'OGEA à télécharger en cliquant sur les années concernées:
2018-2019
2019-2020
Membres de droit :
 
Mgr ZAKARIAN         Autorité de tutelle membre fondateur
M OSMANDJIAN       MEMBRE ELU PEAALE
Mme TASHJER         Présidente des parents d’élèves
M SEGRETAIN          Représentant du directeur diocésain de l’enseignement catholique
 
Bureau :                                                                 
M PHILIPPE AKILIAN         Président                                         
M HANONIK DIKRAN         Trésorier
M JACQUES HAGOPIAN   Secrétaire
 
Conseillers :
M BELLINI FLORIAN                                                      
M JOHAN DER HAGOPIAN                                        
MME STELLA GAZARIAN                                            
M MOUSSET DAMIEN                                                 
MME PANOYAN STEPHANIE                                    
M TOUMAYAN SARKIS                                
M YEVADIAN MAXIME

Bienvenue sur le site internet de l'école privée Arménienne Markarian Papazian

NOUS VOUS SOUHAITONS UNE AGRÉABLE VISITE !

Des classes modernes !


Des classes modernes équipées de tableaux interactifs !


L'école possède une salle informatique !

Article à la une

Célébration de Noël

Loris élève de la classe de CE2 est devenu le parrain de notre seigneur Jésus-Christ à l'occasion de la messe de Noël du 6 janvier 2021. 






Article à la une

LES TRAVAUX GRAPHIQUES DES PETITS

Depuis le mois de septembre, les élèves de la classe de Petite Section ont été amenés à expérimenter différents outils et travaux dans l'espace.


Tout d'abord leur main, en guise de trace à la peinture, puis un travail sur les lignes en déchirant, enfin une trace de différents points.




















 
Article à la une

1er prix national d'Expression Française !

C’est entourée de membres de sa famille et d’anciens camarades de classe, que Rose Kennedy s’est retrouvée, le jeudi 8 octobre dans son ancienne école primaire, l’école Markarian - Papazian de Lyon 3ème, école bi-culturelle franco arménienne en présence de M Giroux, son directeur et de M Vernin son professeur de CM2, pour recevoir le 1er prix national d'expression Française - classe de CM2 de l’Amopa.
 
L’Amopa : association des membres de l’ordre des palmes académiques, propose chaque année des concours d’écriture à l’échelon régional et national.
 
 
Cette remise de prix qui s’effectue chaque année dans le cadre de la Sorbonne à Paris, a du être organisée localement tenant compte des conditions sanitaires.
Le jury a reçu plus de 300 copies et en a récompensé 69 ; 7 de ces textes ont été envoyés au jury national qui en a reçu en tout 1048 et ne sélectionne que 5 récompenses par niveau de scolarité ! Donc bravo à Rose d’avoir passé brillamment toutes les étapes. 
 
Après avoir remercié le directeur M Xavier Giroux, pour avoir permis cette cérémonie et Monsieur Éric VERNIN, professeur des écoles, qui envoie chaque année au jury des copies de qualité,  Madame Mamecier-Demounem,  a remis le diplôme national et le bon cadeau,  au nom de M Polvent, président national de l’Amopa :
 
« Et oui, Rose, tu as gagné ! tu as étonné le jury en révélant que tu n’aimais pas le sport quand le sujet te demande de parler de ton sportif préféré ;  mais il a apprécié ton talent pour contourner la difficulté et choisir John CENA, champion de lutte américaine, non pas pour ses prouesses sportives, mais pour son charisme envers les enfants malades et l’aide qu’il leur apporte. »
 
 
Le concours « Plaisir d’écrire » dans la catégorie expression écrite, pour laquelle Rose avait composé, avait pour sujet :
« Vainqueur des Olympiades de l’école, tu as gagné une rencontre avec ton sportif préféré. Raconte ce moment exceptionnel, vos échanges et le souvenir que tu en as gardé. »
 
 
La composition pour laquelle Rose a obtenu le 1er prix est à découvrir sur le site de l’école : https://www.ecolemarkarianpapazian.com
 
C’est après les félicitations de son professeur, les mots de son directeur indiquant le plaisir qu’il avait eu à voir grandir Rose dans son établissement et la satisfaction de voir que l’acquisition d’une double culture ne nuit pas à l’atteinte de l’excellence, que l’assemblée s’est séparée après le verre de l’amitié et les photos souvenirs d’usage.




 
 
Article à la une

Rose KENNEDY - 1er prix national d'écriture !!

Les CM2 participent comme chaque année au concours d'écriture organisé par l'AMOPA (association des membres de l'ordre des palmes académiques. Rose a gagné le 1er prix au niveau national, nous la félicitons !!


Sujet 
: Vainqueur des Olympiades de l’école, tu as gagné une rencontre avec ton sportif préféré. Raconte ce moment exceptionnel, vos échanges et le souvenir que tu en as gardé.
 
J’ai gagné les Olympiades, moi ! Je ne sais vraiment pas comment ça a pu arriver ! Je sais que le premier prix c’est une rencontre avec mon sportif préféré, mais je n’ai pas du tout imaginé ce moment car je n’ai jamais cru que j’allais gagner.
Le gros problème, c’est que je ne suis pas une grande amoureuse du sport et je ne sais donc pas qui inviter. On m’aurait dit de choisir une personne que j’admire tout simplement et j’aurais eu une liste aussi longue que mon bras. Mais un sportif, c’est vraiment dur à trouver !
 
Et puis, j’ai pensé à John Cena. Pas pour ses combats de lutte américaine mais parce que je me souviens d’avoir entendu qu’il était l’un des sportifs les plus généreux au monde et que son code dans la vie, c’est de ne jamais abandonner.
Le jour de notre rencontre arrive et j’ai passé toute la nuit à lire des articles sur lui pour mieux le connaitre. Ce qui m’impressionne le plus dans ce que je lis, ce ne sont pas toutes les médailles et les victoires de combats de lutte, mais tout ce qu’il fait pour aider les enfants malades à vivre de beaux moments.
 
Je l’attends donc dans sa salle de sport préférée. Il arrive, j’entends des bruits de pas, je suis stressée. Enfin il ouvre la porte et c’est comme si on était de grands amis depuis toujours. Il me parle et on voit qu’il sait parler aux enfants, il me met à l’aise même si j’ai l’impression que c’est un géant à côté de moi avec ses muscles énormes.
Il fait des petites danses et des blagues pour me faire rire. Et puis il me demande ce que je veux savoir sur ses combats, et là, il voit tout de suite que ce n’est pas ce qui m’intéresse. Il est surpris car d’habitude les gens ne lui parlent que de ses combats.
Alors, je lui parle de son œuvre de charité « Fais un vœu ». Il me raconte comment il aide les enfants malades à réaliser leurs rêves et à se battre contre leur maladie. Avant de partir, il me montre des prises de combats et je lui apprends des pas de danse.
C’est maintenant l’heure de partir et j’ai l’impression de dire au revoir à un meilleur ami. Il me dit une dernière chose : « Rose, n’oublie pas, dans la vie, il ne faut jamais abandonner ».
Je sais qu’il a raison, qu’il ne faut jamais baisser les bras. Merci John pour ton conseil, je ne l’oublierai jamais !
 
Editos
Historique
Enseignement
Menu Restauration
DERNIÈRES INFORMATIONS

Derniers Articles Publiés



  • Histoire de la pêche à la queue à lire : télécharger iciDans l'histoire, le renard dit au loup de mettre sa queue dans l'eau pour attraper des poissons. Après sa queue s'est coupée. On voulait savoir pourquoi la queue était coincée.On a fait la même chose en vrai.- On a pris de la glace.- On a pris un tube et on a mis de l'eau. On a mis le tube dans la glace.- On a mis la queue du loup dans le tube.L'eau s'est transformé en glace. La queue s'est coincée dans la glace. Mari a tiré sur le loup et la queue s'est arraché comme dans l'histoire. 

    La pêche à la queue

  •  On a une modèle et après on doit faire pareil que l'image modèle avec des formes qu'on apelle des tangrams.

    Tangrams

  • On a fait un cadre en algorithme.On a collé les bandes de papier, après on a fait des boucles à l'envers et à l'endroit, des boucles qui descendent.A la fin on a collé la feuille jaune au milieu d'une feuille blanche.

    Les boucles

  • On a fait les ponts et on les a coloriés et on les a collés sur une feuille noire.Après on a fait des graphismes: tous ssauf les ponts. 

    Les ponts

  • C'est l'histoire de Pierre et le loup.Pierre, le chat, l'oiseau et le canard sont partis dans la forêt. Pierre est sorti du jardin du grand-père. Son grand-père le ramène à la maison en lui expliquant que c'est dangereux parce qu'il y a le loup.Le loup arrive et croque le canard ! Le chat et l'oiseau patent sur une branche d'un arbre pour ne pas se faire manger.Pierre demande à l'oiseau de tourner autour de la gueule du loup. Comme ça, le loup ne voit pas que Pierre  descend une corde. Il attrape la queue du loup. Les chasseurs sont venus et veulent tuer le loup. Mais Pierre leur dit "ne tirez pas, on a déjà attrapé le loup!"A la fin, ils amènent le loup au jardin zoologique. 

    Pierre et le loup

  •  

    Bon anniversaire Léo, Arthur et Alex !

  • Jeudi 21 janvier, nous avons préparé deux galettes des rois. Nous avons cuisiné en français et en arménien car Diguine Maguie était avec nous. Voici toutes les étapes de la recette des galettes:Nous avons coupé le beurre et mis le suvre et le beurre fondu dans le saladierPuis il faut mélanger avec le fouetEnsuite, nous avons cassé 2 oeufsIl faut encore mélanger le sucre, le beurre et les oeufsOn ajoute de la poudre d'amandesOn étale une pâte feuilletée dans le plat et on fait des petits trous avec une fourchetteOn met la frangipane sur la pâte et on pense à la fève!On recouvre la frangipane avec une autre pâte feuilletée, on dessine un quadrillage avec un couteau et on met de l'oeuf pour faire dorer et briller la galetteEt après un petit tour au four, voici les galettes prêtes!L'après-midi, nous avons dégusté nos galettes.Emilie et Van sont devenus la reine et le roi de la journée.  

    Nous fabriquons des galettes des rois !

  • Nous nous sommes entraînés à dessin des châteaux en dessin dirigé. Cette semaine, nous avons fait des châteaux avec des kaplas ou de bâtons de glace. 

    Les châteaux

  • Durant cette période, nous allons travailler sur les rois, les reines et les châteaux. Nous travaillons sur l'album "CHHHT" de Sally Grindley et Peter Utton. Nous entrons dans le château du géant... Mais il faut faire très attention à ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller le géant! C'est une histoire qui fait peur mais qui fait rire aussi. La maîtresse nous a demandé ce qui nous faisait peur.Voici toutes nos réponses (travail de langage et de dictée à l'adulte): Groupe des verts: ADRIANA: "J'ai peur des loups"KAROLYN: "J'ai eu peur de l'oeil du géant dans le livre chhht"CATHLINE: "Je n'ai peur de rien"ALEKS: "J'ai peur de Mickey"EMILIE: "J'ai peur quand maman ne dort pas avec moi"DAVID: "Je n'ai peur de rien"Groupe des rouges: ALAIN: "J'ai peur des fantômes"KAREN n'a rien ditLEANA: "J'ai peur du noir"LEO: "Je n'ai peur de rien"NAÏRY: "Je n'ai peur de rien"SELENA: "J'ai peur des géants"Groupe des bleus: YULIA: "J'ai peur de l'oeil du géant dans le livre chhht"ADRIANNA: "J'ai peur du gaz ouvert"PETROS: "J'ai peur des monstres"ELIZA: "J'ai peur des loups"VAN n'a rien ditARTHUR: "Je n'ai peur de rien"Groupe des jaunes: SAMUEL "J'ai peur de temps en temps quand je suis seul dans mon lit"MAELLE: "J'ai peur lorsque mes parents se fachent et j'ai peur aussi de plein de choses"SUSANNA et MARKO n'ont rien ditFLORA: "J'ai peur des monstres"LILIT: "J'ai peur du noir"TIGRAN: "Je n'ai peur de rien" 

    Nos peurs