Rechercher & Coordonnées en bref
École privée Arménienne Markarian Papazian - 42 rue d'Armenie 69003 Lyon - Téléphone : 04.78.62.28.85
Vous êtes ici :

CM2 - Eric VERNIN

Concours d'écriture AMOPA

Comme chaque année, les enfants ont participé au concours de langue française organisé par l'AMOPA (Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques). Deux textes ont retenu l'attention du jury :


SUJET : Vous avez vécu un moment inoubliable (une fête, une rencontre, un événement). Racontez-le.
 

Thomas KENNEDY - Prix départemental en expression écrite
 
      Je l’ai un peu cherché ce moment inoubliable, et en fait, c’est un peu compliqué. Ce moment inoubliable en est un dont je ne me souviens pas. C’est bizarre… et pourtant, c’est bien la vérité. Ce moment inoubliable est la naissance de ma petite sœur Rose. Le jour de sa naissance, j’avais seulement 10 mois et 3 semaines, alors c’est sûr que je ne m’en souviens pas ! Même si le jour exact n’est pas dans ma mémoire, elle est toujours là auprès de moi, elle est toujours à mes côtés et me rappelle que je ne suis jamais tout seul.
 
      C’est aussi grâce à elle que j’ai appris à parler ! Oui, car je ne parlais pas quand j’étais tout petit. Je connaissais et je savais faire plein de choses mais je ne disais pas un mot. Ma sœur, elle, savait parler, en tout cas, mieux que moi… Donc, chaque jour, elle venait vers moi, elle parlait, elle jouait, etc. Puis après du temps j’ai dit mon premier mot. Grâce à elle, j’ai dit quelque chose, et j’ai continué à parler de plus en plus. C’est essentiel la communication dans la vie et je suis ravi qu’elle m’aida pour cela. Avec Rose, nous faisons tout ensemble, on s’amuse ensemble… Quand on joue, on se fait des grimaces, on danse, on fait un peu les fous ! Et puis, des fois on s’énerve, on se dispute, mais après quelques minutes, on oublie tout ! Depuis qu’elle est née, on est ensemble, on se soutient et rien ne peut le changer. Même si j’aime toute ma famille, même s’ils sont tous superbes, ma sœur est toujours la plus importante. Du moment où on est réveillés on parle de nos rêves, d’un souvenir, d’une idée idiote de notre vie… En fait, je n’ai aucun souvenir sans elle. Alors oui, la naissance de ma sœur est un moment inoubliable même si j’étais trop petit pour m’en souvenir. Souvent je me dis : heureusement qu’elle est là, heureusement qu’elle est née ! Même si la naissance de ma sœur est une chose que j’ai oubliée, je serai toujours convaincu qu’elle est mon plus beau cadeau !
 
 Sevan ATMAJIAN - Prix de calligraphie

 
       C’était à mon anniversaire des 5 ans, mes parents m’avaient offert un billet pour Disneyland Paris avec ma cousine, j’étais tellement content, j’avais toujours rêvé d’y aller. Cela voulait dire que j’allais prendre le train et rater l’école. Le jour J, j’étais très content, je terminais ma valise. Une fois à la gare, j’ai vu ma cousine, elle aussi était très contente. Le train allait bientôt partir, nous y montions enfin. Une fois que j’y étais, je m’ennuyais, je devais encore attendre deux heures pour sortir du train. Deux heures après, il s’arrêta. Nous devions encore prendre un taxi pour arriver à Disneyland mais ça ne serait plus très long, dans une demi-heure, environ j’allais découvrir toutes les merveilles de Disneyland. D’un seul coup, le taxi s’arrêta. Cela voulait dire que l’on était arrivé, avec ma cousine on trépignait d’impatience. On y était cette fois, on y était vraiment ! Je suis entré dans le par cet là, ouah ! Il y avait des attractions de partout des magasins aussi, il y avait Mickey, Donald, Dingo. C’était le plus beau jour de ma vie, j’étais trop, trop, trop, trop content. Nous allions à l’hôtel pour poser nos affaires. Tout était magnifique. Malheureusement la nuit allait tomber. Nous ne pouvions pas aller jouer. Il fallait attendre le lendemain. Le lendemain nous avons fait plein d’attractions : le labyrinthe d’Alice Au Pays des Merveilles c’était merveilleux, à un moment on s’est perdu. Mais heureusement, on a retrouvé notre chemin. On a aussi fait la maison hantée, j’avais très peur, la porte s’était refermée toute seule en grinçant. ON a fait Toy Story : il fallait tirer sur des monstres pendant que l’on était dans une sorte de wagon qui n’arrêtait pas de bouger. On a également fait le train de la mine, il allait tellement vite que je criais, j’avais peur et c’était pour ça que c’était une de mes attractions préférées et puis voilà j’ai vécu une semaine de rêve.

 

Les élèves racontent leur voyage à Venise

Les CM2 sont retournés à Venise en mai 2018. Voici le récit de leur voyage...

 

Notre voyage à Venise
 
A l’arrivée nous marchons vingt minutes pour rejoindre le collège Moorad Raphael. Avant de monter nos valises nous sommes allés dans le jardin du collège pour écouter ce que Mr Hagopian avait à nous dire. Puis nous avons fait des photos dans ce même endroit et nous avons monté nos bagages dans nos chambres. Ensuite nous partons en direction de la place Saint Marc où nous visitons la basilique où il y a beaucoup de tableaux, d’œuvres d’art comme les quatre chevaux. Nous devions aussi trouver des lettres arméniennes sur des parois et des murs. Et il y a une vue exceptionnelle sur toute la place. Enfin nous sommes allés souper.

Le lendemain nous avons tous souhaité un joyeux anniversaire à Vahé. Puis nous partons vers le quartier arménien où les rues sont très étroites. Nous arrivons ensuite à l’église Sourp Khatch. Beaucoup de tableaux représentaient quelque chose comme les quatorze médaillons qui représentent l’histoire et la torture de Grégoire l’Illuminateur que Mr Hagopian nous a expliqués. Il y a aussi des plaques pour représenter les personnes qui ont données de l’argent pour construire et financer l’église et le quartier arménien. En début d’après-midi tout le monde est parti en direction du Palais des Doges. Nous avons fait deux groupes (puisque un ne pouvait comporter plus de  vingt-cinq personnes) avec la visite guidée. Nous avons visité les anciennes prisons, la salle des tortures et des trois inquisiteurs : ils leur attachaient les mains avec une corde. La salle est plongée dans le noir pour ne pas voir les juges (les inquisiteurs) mais il y a une fenêtre où l’on peut voir la lune, ce qui projette de la lumière sur le coupable. Il y a aussi les passages secrets. J’ai vraiment adoré et nous avons aussi fêté l’anniversaire de Vahé en lui offrant un sweat-shirt.

Vendredi 11 : nous avons pris le vaporetto jusqu’à l’île Sant Lazarre où nous avons fait une visite guidée. Nous avons visité l’église, ensuite nous sommes allés dans la salle à manger où à l’époque nous n’avions pas le droit de parler quand on mangeait ! Ensuite nous avons vu une momie et un sarcophage. Après la salle de la momie nous avons observé la salle des manuscrits où il y a de très très vieux parchemins. Puis à la bibliothèque, il y a au centre un cercle au sol : si on se place à l’intérieur et qu’on prononce des paroles, elles résonnent. Mais il y a juste la personne qui est dans le cercle qui entend. Après nous sommes allés dans le jardin pour pique-niquer. Ensuite nous sommes allés à la plage du Lido. Là-bas, presque tout le monde s’est baigné, l’eau était bonne. Trois quart d’heure après nous avons joué dans le sable. Et plus tard nous avons dégusté une délicieuse glace et nos sommes directement allés dîner. Enfin nous sommes rentrés, épuisés.

Le dernier jour : dans la matinée nous sommes allés visiter deux églises sur l’île de Torcello. La première a beaucoup de très grandes et magnifiques mosaïques que nos avons observées avec Mr Hagopian qui nous a expliqués ce qu’elles représentent. C’était très intéressant d’observer et de comprendre leur sens. La deuxième église était largement plus petite. Il y a une statue du Christ qui le représente crucifié. Là-bas, nous avons prié. Puis nous sommes allés pique-niquer près de l’église. Après l’île de Torcello nous avons pris le large vers Murano. Nous avons vu comment il faisait leurs œuvres en verre. C’est vraiment passionnant. Le four est chauffé à 1 300 degrés ! Et après nous avons fait les magasins où j’ai acheté une très jolie croix et un beau et majestueux cheval en verre. C’est ce que j’ai préféré après le Palais des Doges. Ensuite nous avons repris le vaporetto pour rentrer au collège mais le cheval de Sacha s’est un peu brisé. Et nous sommes montés sur un bateau qui nous a emmenés vers le bus et après que nous nous sommes installés dans le car nous nous sommes tous endormis. Enfin, nous nous sommes garés devant l’église et nous sommes descendus, très contents de revoir nos proches.
                                                                                   

Théa BOIADJIAN, ancienne élève de CM2