Rechercher & Coordonnées en bref
École privée Arménienne Markarian Papazian - 42 rue d'Armenie 69003 Lyon - Téléphone : 04.78.62.28.85
Vous êtes ici :

Rose KENNEDY - 1er prix national d'écriture !!

Rose KENNEDY - 1er prix national d'écriture !!

Les CM2 participent comme chaque année au concours d'écriture organisé par l'AMOPA (association des membres de l'ordre des palmes académiques. Rose a gagné le 1er prix au niveau national, nous la félicitons !!


Sujet 
: Vainqueur des Olympiades de l’école, tu as gagné une rencontre avec ton sportif préféré. Raconte ce moment exceptionnel, vos échanges et le souvenir que tu en as gardé.
 
J’ai gagné les Olympiades, moi ! Je ne sais vraiment pas comment ça a pu arriver ! Je sais que le premier prix c’est une rencontre avec mon sportif préféré, mais je n’ai pas du tout imaginé ce moment car je n’ai jamais cru que j’allais gagner.
Le gros problème, c’est que je ne suis pas une grande amoureuse du sport et je ne sais donc pas qui inviter. On m’aurait dit de choisir une personne que j’admire tout simplement et j’aurais eu une liste aussi longue que mon bras. Mais un sportif, c’est vraiment dur à trouver !
 
Et puis, j’ai pensé à John Cena. Pas pour ses combats de lutte américaine mais parce que je me souviens d’avoir entendu qu’il était l’un des sportifs les plus généreux au monde et que son code dans la vie, c’est de ne jamais abandonner.
Le jour de notre rencontre arrive et j’ai passé toute la nuit à lire des articles sur lui pour mieux le connaitre. Ce qui m’impressionne le plus dans ce que je lis, ce ne sont pas toutes les médailles et les victoires de combats de lutte, mais tout ce qu’il fait pour aider les enfants malades à vivre de beaux moments.
 
Je l’attends donc dans sa salle de sport préférée. Il arrive, j’entends des bruits de pas, je suis stressée. Enfin il ouvre la porte et c’est comme si on était de grands amis depuis toujours. Il me parle et on voit qu’il sait parler aux enfants, il me met à l’aise même si j’ai l’impression que c’est un géant à côté de moi avec ses muscles énormes.
Il fait des petites danses et des blagues pour me faire rire. Et puis il me demande ce que je veux savoir sur ses combats, et là, il voit tout de suite que ce n’est pas ce qui m’intéresse. Il est surpris car d’habitude les gens ne lui parlent que de ses combats.
Alors, je lui parle de son œuvre de charité « Fais un vœu ». Il me raconte comment il aide les enfants malades à réaliser leurs rêves et à se battre contre leur maladie. Avant de partir, il me montre des prises de combats et je lui apprends des pas de danse.
C’est maintenant l’heure de partir et j’ai l’impression de dire au revoir à un meilleur ami. Il me dit une dernière chose : « Rose, n’oublie pas, dans la vie, il ne faut jamais abandonner ».
Je sais qu’il a raison, qu’il ne faut jamais baisser les bras. Merci John pour ton conseil, je ne l’oublierai jamais !